La livraison est GRATUITE - bon d'achat de 10% pour toute commande supérieure à 100€

☞ (7/7) Maria Montessori : une vie au service des enfants !

Publié par {{ Bébé Au Pays des Rêves }} le

☞ (7/7) Maria Montessori : une vie au service des enfants !

Le matériel didactique de la méthode Montessori :

On sait qu’avant l’âge de raison, l’enfant s’attache aux impressions sensorielles de tous genres : couleur, son, forme, texture, etc. Ce que l’on ignore, en général, c’est que cet âge constitue une période sensible d’affinement des sens. C’est au cours de cette période que Montessori donne aux enfants tout un matériel sensoriel : en agissant ainsi, elle comble le désir matériel des enfants et stimule leur activité.

C’est au même âge que l’enfant exerce le sens du toucher grâce auquel il enregistre les formes géométriques des lettres qui lui sont proposées.

Le matériel est varié ; cylindres, prismes, lettres alphabétiques, tableau, etc. Il est soigneusement gradué. Les enfants sont ainsi très doués pour comparer les tailles des objets qu’ils observent, touchent, les enfants développent peu à peu leur savoir sensoriel.

citation Maria Montessori

« Un des principes fondamentaux sur lesquels reposait l’emploi de matériel didactique était que les activités devaient être méthodiquement coordonnées, de façon que les enfants puissent évaluer aisément, en s’y livrant, leur degré de réussite. Un des exercices demandé aux enfants était de marcher le long de grands cercles tracés sur le sol et formant toute une série de dessins intéressants, en tenant un bol rempli d’encre bleue ou rouge jusqu’au bord ; s’il débordait, ils pouvaient se rendre compte que leurs mouvements n’étaient pas suffisamment coordonnés et harmonieux ».

Il existait, par exemple, un exercice d’identification par le toucher de différents types de bois, qu’il était possible de rendre encore plus efficace en bandant les yeux des enfants.

Les exercices étaient pratiqués en groupe et suivis d’une discussion. C’est ainsi que les différentes activités étaient destinées à conjuguer leurs effets ; comme Montessori l’a écrit, « pour [que l’enfant] progresse rapidement, il faut que la vie pratique et la vie sociale soient intimement mêlées à sa culture ».

portrait Maria Montessori photo

Si cette position était celle de Helen Parkhurst, elle était aussi, bien évidemment, celle de Maria Montessori, dont elle était l’élève : elle s’efforça de développer les aspects sociaux de l’éducation.

Elle voulait que son matériel favorise l’abstraction : « Si ces matériels n’encouragent pas la généralisation, ils risquent, avec leurs "traquenards", de river l’enfant par de véritables liens à la terre. Si cela se produit, l’enfant reste "enfermé dans le cercle vicieux de la vanité ». 

Maria Montessori écrit : « Dans son ensemble, le monde répète plus ou moins les mêmes éléments. Si l’on étudie, par exemple, la vie des plantes ou des insectes dans la nature, on a une idée approximative de la vie des plantes ou des insectes dans le monde entier. Personne ne connaît toutes les plantes. Mais il suffit de voir un pin pour parvenir à imaginer comment vivent tous les pins ».

Dans le même ordre d’idée, elle écrit ailleurs : « Quand on rencontre un fleuve ou un lac, est-il nécessaire de voir tous les fleuves et tous les lacs du monde pour savoir ce que c’est ? »

En émettant cette idée et en la formulant comme elle le fait, elle montre sa proximité avec les idées de Pestalozzi. Tout comme lui, elle conseille de ne pas négliger les formes de perception directe. « Aucune description, aucune image d’aucun livre ne peuvent remplacer la vue réelle des arbres dans un bois avec toute la vie qui se déroule autour d’eux ».

Le but des activités mises en place avec la méthode Montessori est relativement simple : les activités doivent être adaptées à chaque période de développement de l’enfant :

  • Le langage
  • La coordination des membres et des mouvements, ainsi que la précision des gestes.
  • L’ordre, le respect des autres.

Pour que cet apprentissage soit efficace, les jeux et le matériel pédagogique doit également être adapté à l’âge de l’enfant. L’activité Montessori se base également sur :

  • La créativité de l’enfant : il s’agit de pousser l’enfant à développer sa capacité de création.
  • L’autonomie : apprendre à votre enfant à vivre en autonomie, grâce à des jeux Montessori basés sur la répétition et l’imitation, est l’objectif de la méthode Montessori.
  • La confiance en soi : réussir les objectifs fixés par les activités Montessori permettra à votre enfant de gagner en confiance en lui.

citation de Maria Montessori

La méthode Montessori n’est pas une simple utilisation des objets, où les enfants seraient laissé seul et livrer à eux-mêmes. Au contraire, ils sont aidés, ils bénéficient d’un accompagnement du corps enseignant, la méthode Montessori est par conséquent une pédagogie didactique universelle, qui peut s’appliquer à tous les enfants, qu’ils présentent des déficiences ou non. Notre dernier article concernant Maria Montessori et sa méthode rapprochera cette méthode avec les enfants autistes.

Dans la méthode Montessori, une part importante du processus d’apprentissage est consacrée aux mathématiques :

« Il y a un autre aspect de la culture plus difficile à expliquer que l’écriture, celui du champ des mathématiques. Nous considérons les mathématiques sous trois points de vue :

1 – Arithmétique : la science du nombre

2 – Algèbre : l’abstraction du nombre

3 – Géométrie : l’abstraction de l’abstraction

Guidés par notre expérience avec les enfants, nous avons donné les trois ensemble à un âge presque incroyable. Le fait d’unir les trois s’est trouvé être une grande aide et très efficace. »

Une des leçons à tirer de ces observations sur l’éducation, l’apprentissage des enfants est que :

« l’expérience avec nos enfants de trois à six ans, et même plus jeunes, a montré que non seulement ce n’est pas une fatigue d’apprendre à cet âge, mais que les enfants deviennent effectivement plus forts. Un travail n’est pas forcément cause de fatigue. »

A la lecture de l’ouvrage « Éducation pour un monde nouveau » publié en 2010, on comprend l’utilité et la nécessité d’employer un matériel spécifique pour encourager, aider et susciter l’intérêt des enfants dans leur apprentissage, que ce soit des mathématiques, de l’alphabet, des mots complexes, de la grammaire, etc., c’est l’ambiance, l’attitude, les outils… tout un ensemble qui favorise le développement, le progrès, la croissance des enfants, notamment en les rendant autonome, à faire en sorte qu’ils agissent d’eux-mêmes et qu’ils surmontent leurs difficultés.

« Nous devons aider l’enfant à agir par lui-même, à vouloir par lui-même, à penser pour lui-même : c’est l’art de ceux qui aspirent à servir l’esprit. C’est la joie de la maîtresse d’accueillir les manifestations de l’esprit, en réponse à sa confiance. Voici l’enfant tel qu’il devrait être : le travailleur qui jamais ne se fatigue, l’enfant calme qui recherche l’effort maximum, qui essaie d’aider le faible tout en sachant respecter l’indépendance des autres, en réalité, le véritable enfant. »

 

Les périodes sensibles de l’enfant :

Les périodes sensibles sont, selon les observations de Maria Montessori, des phases que traversent tous les enfants, pendant lesquelles ils sont totalement absorbés par les activités qui répondent à la sensibilité particulière qui est en train de s’épanouir en eux. Ces périodes sont transitoires et il est essentiel que l’environnement offre au moment opportun à l’enfant les moyens d’y répondre. De la naissance à six ans environ, l’enfant traverse six périodes sensibles, qui ont toute vocation à développer son intelligence et son humanité :

  • Période sensible de l’ordre (0 à 6 ans) : l’enfant a besoin de constance (objets, rangement, personnes qui l’entourent) pour donner un sens à son environnement, comprendre les relations humaines, la fonction des objets et se sécuriser. L’ordre extérieur aide l’enfant à structurer son ordre intérieur.
  • Période sensible du mouvement (0 à 5 ans) : l’enfant, en exerçant la coordination de ses mouvements, fait travailler ensemble l’intelligence, le corps et la volonté.
  • Période sensible du langage (0 à 6 ans) : l’enfant est spontanément attiré par le langage, base du ciment social. Satisfaire ce besoin avec un langage riche est primordial.
  • Période sensible du raffinement sensoriel (0 mois à 6 ans) : l’enfant explore son environnement grâce à de nombreuses expériences sensorielles, pour l’appréhender et le comprendre.
  • Période sensible du développement social (2,5 à 6 ans) : après s’être construit intérieurement, l’enfant aura envie de partager ses qualités humaines et de s’intégrer au groupe.
  • Période sensible des petits objets (très courte, entre 1 et 2 ans) : l’enfant est attiré et absorbé par les petits détails de son environnement.

« La première de ces périodes va de la naissance jusqu’à six ans, et bien que montrant des différences notables, pendant tout ce temps le type d’esprit reste le même. On peut observer deux subdivisions dans cette période : de zéro à trois ans, et de trois à six ans. Dans la première, l’esprit de l’enfant reste inaccessible à l’adulte qui ne peut exercer aucune influence sur lui. Puis il y a la période de trois à six ans, dans laquelle l’entité psychique commence à devenir accessible mais seulement d’une manière particulière. Cette période se caractérise par de grandes transformations dans l’individu, de sorte qu’à six ans, on admet généralement que l’enfant est assez intelligent pour être admis à l’école. Si l’on suit la nouvelle orientation recommandée ici même, c’est bien plus tôt qu’il pourrait entrer à l’école et en tirer profit ; mais à six ans, il arrive à un moment qui correspond à des changements physiques comme la chute des premières dents. » (Maria Montessori, Éducation pour un monde nouveau)

 

 

Liste de livres et de sites internet qui nous a permis d’écrire cet article. Vous pouvez également les consulter pour approfondir certains points.

 

Livres :

1 - Maria Montessori : « Éducation pour un monde nouveau », « Desclée de Brouwer, 2010 » : « Titre original : Education for a new world ».

2 – Maria Montessori : L’enfant, Desclée de Brouwer, 1936, nouvelle édition 2016.

3 - Maria Montessori : sa vie, son œuvre, Desclée de Brouwer, E. M. Standing, 1995.

 

Sites internet et articles :

http://montessori74.free.fr/biographie.htm

https://www.montessori-france.asso.fr/page/167406-maria-montessori-et-sa-vision-de-l-enfant

http://archive.wikiwix.com/cache/?url=http%3A%2F%2Fwww.ibe.unesco.org%2Fpublications%2FThinkersPdf%2Fmontessf.pdf

https://www.association-montessori.lu/maria-montessori/biographie/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Maria_Montessori

http://blog.montessori.fr/maria-montessori/

https://www.association-montessori.lu/maria-montessori/biographie/

L'ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE EN ITALIE AU XXIXe ET XXe SIÈCLES par Monica FERRARI : http://ife.ens-lyon.fr/publications/edition-electronique/histoire-education/INRP_RH082_5.pdf

Les innovations de la pédagogie italienne au début du XXème siècle : https://cursus.edu/articles/36703/les-innovations-de-la-pedagogie-italienne-au-debut-du-xxeme-siecle

 

Pour lire l’expérience et le développement d’école alternative en Chine :

https://www.books.fr/ces-parents-qui-changent-lecole-chinoise-2/

  

 

Podcast :

Maria Montessori (1870-1952) - Le mystère de l’enfant:

https://www.franceculture.fr/emissions/une-vie-une-oeuvre/maria-montessori-1870-1952-le-mystere-de-lenfant

Maria Montessori : "L'enfant est un roi en marche vers l'aurore"

https://www.franceculture.fr/societe/maria-montessori-lenfant-est-un-roi-en-marche-vers-laurore

  

Powerpoint :

https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwjLqfbD5PLiAhWnBGMBHZqSDKwQFjAAegQIABAC&url=http%3A%2F%2Fwww.ac-grenoble.fr%2Fais74%2FIMG%2Fpptx%2FLa_pedagogie_Montessori_est-elle_adaptee_aux_enfants_avec.pptx&usg=AOvVaw0-g4jfLsH1y5cMmq36YswZ

  

Film : Maria Montessori

Disponible sur YouTube


Partager ce message


← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.